Saveurs

Le thé avec un nuage de lait « en poudre », un rituel à Maurice

4th mai 2018 0 comments
Tea with a dash of powdered milk, a Mauritian ritual

À l’île Maurice, l’héritage anglais prend plusieurs formes – du système légal au Franglish parlé par les locaux – mais aucune tradition anglaise n’a autant imprégné l’île que celle du teatime. C’est aujourd’hui un rituel proprement mauricien, qui offenserait sans doute quelques anglophiles ! Incursion au cœur de cette délicieuse coutume.

Cueillette des feuilles de the a maurice

Ironiquement peut-être, ce sont les Français qui introduisent la plantation de thé à Maurice ; mais celle-ci ne connaîtra son essor qu’avec l’arrivée des Britanniques. Ces derniers transformeront la timide exploitation locale en une véritable industrie. Aujourd’hui, le centre de l’île est recouvert du petit arbuste parfumé qui semble parfaitement épanoui dans le doux climat des « hauts ».

Entrez dans la plupart des foyers et des bureaux mauriciens pendant l’après-midi et vous serez accueillis par le ronronnement d’une bouilloire ou les douces effluves d’une tasse de thé. Ici, le thé n’est pas qu’un stimulant, c’est un moment convivial – une pause à déguster seul, ou bien accompagné.

Lequel choisir ?

Traditionnellement, le thé noir l’emporte ; mais le « thé vanille » est devenu une référence dont tout le monde raffole. La célèbre maison de thé française Mariage Frères vend même du « Grand Bois Chéri » jusqu’au bout du monde : « un thé noir de l’île Maurice à feuilles brisées, au goût particulièrement vanillé, fort et fin ». C’est dire si ce cru est populaire ! Attention cependant : ici le thé ne se boit pas « tout nu ». C’est la coutume de le servir sucré, avec une bonne dose de lait en poudre.

Dité Dipin Diber

Qui dité(1) dit bien entendu gadjak(2). La tasse est rarement seule, et nous retrouvons à ses côté une ribambelle de gourmandises très « couleurs locales ». Du côté salé, l’incontournable dipin diber(3) peut se déguster avec un bon fromage Kraft ou des gato pima(4)… ou les deux ! Pour les dents sucrées, rien de mieux que des biscuits manioc et quelques napolitains (roses de préférence).

(1) « thé » en créole
(2) « encas » en créole
(3) « pain beurré » en créole
(4) amuse-gueules au piment

Du 100 % local

La route du the ile maurice

La marque Bois Chéri est une référence à Maurice, et c’est aussi la première grande plantation de thé mauricienne, établie à la fin du XIXe siècle. La Route du Thé, qui comprend une visite de l’usine, de la plantation et du musée Bois Chéri, est d’ailleurs une balade incontournable : les guides vous parleront des différents stades de production et le musée retrace l’histoire du thé à Maurice tout en soulignant son rôle culturel. La journée se termine avec une dégustation dans un cadre magnifique ! Parmi les marques locales les plus populaires, on retrouve aussi Corson et La Chartreuse.

Vivez vous aussi cette expérience gourmande dans tous nos hôtels Veranda Resorts: le thé ainsi qu’un buffet en libre-service, gratuit pour les clients en pension complète, sont servis tous les jours entre 16 h et 17 h ! Au menu : thés Bois Chéri (vanille, mangue, passion, citron…), infusions Bois Chéri (verveine, camomille, menthe…), cookies et crêpes.

Alors… comment prendrez-vous votre thé ?

 

#VerandaResorts #IleMaurice

You may also like

Leave a Comment