Saveurs

Le top 5 des plats sino-mauriciens

3rd février 2016 0 comments
Le top 5 des plats sino-mauriciens

L’île Maurice, nation multiculturelle, a connu une vague d’immigration chinoise vers la fin du 19ème siècle, avec des immigrants provenant majoritairement du sud-est de la Chine, de la province de Canton. Ces hommes et ces femmes ont ramené dans leurs valises une cuisine raffinée et variée qui inspire aujourd’hui la cuisine sino-mauricienne. Sans plus attendre, notre Top 5 des plats chinois à l’île Maurice.

1. Mine frit

Le « mine frit », ou nouilles sautées, est le plat chinois le plus populaire à Maurice. À la base, les nouilles sont garnies avec des blancs de poulet découpés en petits morceaux mais on peut aussi y ajouter du porc, du bœuf, des crevettes et des saucisses chinoises, au choix. Le plat est agrémenté de carottes, choux et « brèdes » chinois, pousses de soja et d’œufs qu’on prépare en omelette. Sans oublier la ciboulette ! Le tout cuit dans un wok avec de la sauce de soja et un peu de vin rouge. Un grand classique.

2. Bol renversé

Le bol renversé est le plat qui intrigue car on ne voit pas ce qui se cache sous le bol tant que le serveur n’en a pas décidé autrement. Les ingrédients principaux d’un bol renversé digne de ce nom : sauce d’huître, sauce de soja, blancs de poulet, saucisses chinoises, carottes, choux chinois, champignons, œufs et riz. Sous le bol se cache un plat joliment dressé avec un œuf au plat, cuit sur le recto et le verso, qui surplombe une préparation de viandes et de légumes en sauce, posée sur un riz blanc. À l’attaque !

3. Poisson aigre-doux

La cuisine sino-mauricienne est pleine de surprises et nous invite à découvrir des saveurs auxquelles nous sommes peu habitués. C’est le cas avec son poisson aigre-doux qui, comme son nom l’indique, est l’association audacieuse de l’aigre et du doux dans une même recette. Dans ce plat vous retrouverez l’ingrédient principal qui est le poisson, doré au wok puis sauté avec de l’ananas, des poivrons et des tomates, pour ensuite mijoter dans une sauce de vinaigre, sucre et piment rouge. Vous nous en direz des nouvelles…

4. Poulet trois merveilles

Son nom fait tout de suite penser aux Sept Merveilles du monde et donc fait tout de suite rêver celui qui pose ses yeux dessus sur le menu du restaurant. Les ingrédients magiques de ce plat sont les suivants : champignons chinois secs, blancs de poulet, pousses de bambous, « brèdes » chinois, oignons, tapioca, sauce de soja, sucre et poivrons verts. Pour cette préparation, les ingrédients sont sautés au wok séparément. D’un côté, les morceaux de poulet, de l’autre les oignons et les poivrons, et puis les champignons, les « brèdes » et les pousses de bambous. Le tout cuit ensuite rapidement ensemble avec la sauce à base d’eau, de tapioca, sauce de soja, sucre et sel.

5. Foo Yang de crevettes

Voilà un nom qui fait voyager du côté de l’Indonésie, où le mot Foo Yang voudrait littéralement dire lotus d’œufs. Il s’agit donc d’un plat à base d’œufs mais aussi de pousses de soja, pousses de bambou, choux chinois, oignons de printemps, champignons et châtaignes d’eau. Sans oublier l’ingrédient star, la crevette ! Les œufs sont battus avec du sel, du sucre et de la sauce de soja alors que les légumes et les crevettes sont sautés et cuisent dans un wok. On verse ensuite les œufs battus dans le wok et on mélange jusqu’à ce que la préparation se solidifie. Facile et exquis !

L’île Maurice regorge de bonnes adresses où déguster ces musts de la cuisine sino-mauricienne, bonne découverte !

You may also like

Leave a Comment